Promoteur immobilier Marseille : FABRICE ALIMI : "LA FONCTION DE L'IMMOBILIER EST TRANSVERSALE" (La Tribune, le 14/09/2016)

FABRICE ALIMI : FABRICE ALIMI :
FABRICE ALIMI : "LA FONCTION DE L'IMMOBILIER EST TRANSVERSALE" (La Tribune, le 14/09/2016) FABRICE ALIMI : "LA FONCTION DE L'IMMOBILIER EST TRANSVERSALE" (La Tribune, le 14/09/2016)
Retour

FABRICE ALIMI : "LA FONCTION DE L'IMMOBILIER EST TRANSVERSALE" (La Tribune, le 14/09/2016)

Réélu ce 13 septembre à la présidence du Club de l'immobilier Marseille Provence, le fondateur du groupe A&Associés veut impulser une dynamique qui soit capable d'intéresser l'ensemble du secteur économique. Car l'immobilier, dit-il, est une composante qui doit sortir de son périmètre.

 

Lorsque l'on zoome sur la métropole marseillaise, force est de constater que les projets urbanistiques, de centres commerciaux rénovés, en devenir ou de tours à voir émerger, ne manquent pas. Si les chantiers sont souvent le signe d'une bonne santé, en ce qui concerne la métropole marseillaise, ils sont justement érigés en preuve que le territoire poursuit sa mue. Et si l'activité immobilière fonctionne comme un voyant conjoncturel, c'est que justement, "la thématique immobilière est infiniment transversale", explique Fabrice Alimi.

 

Réfléxion engagée

 

Réélu à l'unanimité ce 13 septembre à la présidence du Club immobilier Marseille Provence, il ne cache rien de sa volonté de faire que le Club conserve non seulement sa place en matière de lobbying, mais qu'il sorte même de son périmètre pour aller au-delà et "être partie prenante de l'économie". Car l'immobilier devient un sujet transversal, qui impacte d'autres secteurs, qui doit - sans jeu de mots - apporter sa pierre à l'édifice de construction de nouvelles solutions, qu'elles concernent le traitement des déchets, la vie en commun... "Nous pouvons aider à avoir une meilleure réflexion, à composer des schémas qui intègrent de multiples critères". Et bien sûr, le travail en commun avec la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal), le Département et la Métropole sont in-dis-pen-sa-bles.

 

Essaimage hexagonal 

 

Et puis, il ne faut pas rester dans l'entre-soi. Même si le numerus clausus est de mise au Club Immobilier Marseille Métropole qui comptabilise une quarantaine de membres, l'objectif de Fabrice Alimi est de réaliser un maillage intelligent avec d'autres clubs identiques, comme ceux de Strasbourg et Nantes, afin que "nous soyons une force de lobbying interactive, en passerelle avec les syndicats professionnels", qui eux, fonctionnent par filières. Toujours dans cet intérêt de transversalité stratégique. "L'immobilier doit avoir une vision pertinente et cela n'est possible qu'avec un regard transverse". Une philosophie qu'il est de bon ton de s'appliquer à soi-même : le Club prend de l'ampleur régionalement en se dupliquant via une antenne à Aix-en-Provence et la création d'un club à Toulon ainsi que dans l'Océan Indien.

 

(...) La Tribune, le 14/09/2016